LES CARNETS KURT HIX

Préface
Quitter

Préface

Mille cinq cents pages de carnet cinq cents peintures (d’ici janvier 2018) décriront pendant la première moitié du vingtième siècle le parcours atypique du peintre-faussaire Kurt Hix.

Les tranchées de 1917 La révolution allemande de 1919 La République de Weimar de 1920 Le Berlin Hitlérien de 1930 L’île de Porquerolles de 1930 Le Paris de 1934 L’Océanie de 1940 L’artiste Kurt Hix traverse les épreuves.

Comme autant d’étapes initiatiques.

Il poursuit sa quête de lumière.

Ses armes sont le pinceau la couleur.

Kurt Hix travaille à effacer son nom au profit d’un autre : Vincent Van Gogh. Deux peintures réalisées au cours de l’été 1933 sur l’île de Porquerolles concrétiseront cette ambition : Chambre au lit jaune – octobre 1888 Portrait de madame Roulin – octobre 1888. Ce site est consacré a la mise en évidence de l’œuvre de cet oublié volontaire de l’histoire.

Je vous souhaite une bonne visite.

Joe Pinelli

Les carnets
Les peintures